Trouver l’équilibre corps mental

Prendre conscience de ce qui est bon pour moi

 

Bon pour moi
sophrologie Chartres

Le mental avant le corps 

Tous les jours, chaque jour, le même enchaînement. La journée démarre, je me lève, je prends mon petit déjeuner, je vais dans la salle de bain et je pars travailler. Pas de place aux émotions, ne pas s’écouter, j’agis comme un automate. Plus j’approche de mon travail et plus j’ai les mains moites au volant de ma voiture. Je n’écoute pas les signes de mon corps, j’entends seulement mon mental me dire : « C’est pas grave y’a pas le choix, vas-y ».

Et puis un beau jour, tout bascule.

En arrivant au travail, je descends ou plutôt j’essaie de sortir de ma voiture et là patatras ! Je ne peux plus avancer, je tente malgré moi de mettre un pied devant l’autre, je force encore et puis le 3ème pas, je m’arrête. C’est fini, je suis terrorisée, mon mental résiste encore « allez fais un effort t’as pas le choix avance ». Finalement, je me résigne. C’est la fin et en même temps à ce moment précis ma vie va prendre un tout autre virage, que je comprendrai un peu plus tard.

Mon histoire, c’est probablement la vôtre un peu aussi. Le mental est très souvent sur le devant de la scène, et le corps dans les coulisses.

Aujourd’hui, je remercie mon corps, je suis pleine de gratitude. Il m’a montré le chemin, le vrai, celui qui était bon pour moi.

Le corps avant le mental 

Le corps et l’esprit sont étroitement liés. Savez-vous que les premières études sur la relation entre le corps et l’esprit datent du début du siècle dernier ? Aujourd’hui les études montrent que le corps a un impact sur notre psychologie et qu’il a une forte influence sur notre état d’esprit. On pense que c’est d’abord le mental et ensuite le corps. En réalité, il y a beaucoup plus d’interactions entre le corps et l’esprit, que l’inverse. Finalement, tout le contraire de ce que nous pensions jusqu’à présent.

La position du corps influence qui vous êtes et ce que vous pensez dans l’instant présent.

Faites l’essai : la pose de super-héros pour un mental de super-héros.

Pendant 2 minutes, adoptez une position debout, les pieds écartés de la largeur du bassin, les mains posées sur les hanches et la tête haute et observez ce qui se passe quand vous prenez la posture du super-héros.

Et bien dans cette position précise, vous allez augmenter votre niveau de testostérone et diminuer le niveau de cortisol, l’hormone du stress. Cette position provoque un véritable boom biologique. C’est ce qu’a révélé récemment une équipe de chercheurs à Harvard.

Selon la position du corps que vous allez adopter vous allez baisser ou augmenter votre niveau de testostérone et de cortisol. Observez lorsque vous courbez le dos, tête baissée, vous adoptez la posture du déprimé, n’est-ce pas ?

Pour booster la confiance en soi et déterminer ce qui est bon pour soi, ce que vous voulez vraiment dans votre vie, un moyen efficace à pratiquer au quotidien, se reconnecter à son corps.

La sophrologie propose un voyage au cœur de soi. L’intégration du schéma corporel permet peu à peu cette transformation. La pratique des exercices dynamiques, mouvements doux associés à la respiration, permet de redonner sa juste place au corps pour faire fonctionner au mieux son esprit et mettre à distance les scénarios incessants du mental. Prendre conscience de qui on est vraiment, identifier nos besoins, mettre à distance le jugement, les a priori sur soi et sur les autres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *